Accueil > Les œuvres > Projets en cours > Poésies > Du Lyrisme > Clap !

Clap !

Publié le 31 mars 2015

Je me regarde avec amusement

et me dis : « Tiens ! Du cinématographe ! »

Oh ! je me vois multiplier les gaffes

et m’enfuir avec pour seul talisman

ma chair et ses fibres.

.

Matraque en main, un policeman courrait

après moi. Mais… vif comme une bourrasque,

j’aurais tôt fait, me recouvrant d’un masque

d’innocence, de le semer. — Abstrait

de tout péril. — Libre.

.

Je me dirais, pauvre ersatz de Léaud,

qu’être un Continent entre deux Anglaises

est une façon ardue (n’en déplaise

au fantasme) de se trouver, fléau,

un juste équilibre.

.

Je sauterai du haut du Titanic

dans l’eau glacée de l’amour fou ! En quête

d’une enfant perdue, j’irai, cigarette

au bec, fouiller déserts, neiges et pics,

à coups de calibres !

.

Or, même alors, cependant… même alors…

à supposer que ma nulle existence

soit digne d’image… il n’y a… immenses

certes… que ces yeux qui, depuis mon for

intérieur, vibrent.

.

(Puis il faudrait ajouter à ces plans

le happy-end parfait d’une vie d’homme :

prendre une Alfa et m’en aller à Rome

rouler le long et plonger au fond, vlan !

jusqu’au fond du Tibre.)

Réalisation : Philmass | Adaptation du Theme Keepitsimple pour SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Habillage visuel © styleshout sous Licence Creative Commons Attribution 2.5 License