Accueil > L’anthologie > Images > “Arrêt de Tram” (“Straßenbahnhaltestelle. Ein Monument der Zukunft”) par Joseph (...)

“Arrêt de Tram” (“Straßenbahnhaltestelle. Ein Monument der Zukunft”) par Joseph Beuys

Publié le 3 janvier 2018

Cette installation, (1976) se trouve à la Hamburger Bahnhof-Museum für Gegenwart, à Berlin.

L’installation de Joseph Beuys, qui fut exposée à la Biennale de Venise de 1976, fait partie des collections de la Hamburger Bahnhof de Berlin. Son titre — plutôt anodin — renvoie par un jeu de reflets métonymiques à une réalité glaciale. Le rail et l’expression de souffrance sur le visage de l’être énigmatique couché le long des rails font inévitablement songer — en tout cas, tant que durera leur souvenir— aux camps d’extermination : cet homme semi-métamorphosé en rail, lui dont on voit le visage atroce, ne peut qu’être, dans notre mémoire encore commune, l’un de ces passagers des trains de la mort ; leur existence se réduisait à un lent voyage vers l’enfer, sur des rails inflexibles dont ils étaient devenus eux-mêmes partie intégrante : le corps du passager n’ayant aucune autonomie, confondu avec la puissance industrielle de l’acier qui est en train de le broyer par anticipation. Le rail, la douleur, les cris — la mort. Or, par delà ce renvoi au génocide nazi, l’œuvre, du fait de son titre anodin, devient aussi une métaphore de la vie même — de notre « avenir » : comme si, dans l’innocence des jours que nous traversons, nous ne faisions en fait que rouler tous vers la mort. Avec une dose d’absurde en plus : la tragédie nazie, tout absurde qu’elle fut, peut encore trouver un semblant de sens (si l’on songe au discours idéologique qui la mit en branle) ; mais notre tragédie, tel un fragment de Pascal ou un texte de Beckett, n’en a aucun. Nous roulons vers la mort, quand bien même nous n’attendons que le tram, avec pour seul compagnon des détritus industriels, des artefacts rouillés, et un inexorable effroi (que nous tâchons, d’ordinaire, de bâillonner).

Réalisation : Philmass | Adaptation du Theme Keepitsimple pour SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Habillage visuel © styleshout sous Licence Creative Commons Attribution 2.5 License